Que faire en Guadeloupe ? 44 incontournables à visiter en 2024

Vous avez prévu de visiter la Guadeloupe lors d’un prochain voyage? Vous allez adorer ! On vous dévoile que faire en Guadeloupe avec nos incontournables pour vous aider à organiser votre séjour. Entre les plages paradisiaques, les paysages sauvages époustouflants, les randonnées, les cascades en pleine forêt luxuriante et les villages authentiques, cette île des Antilles française est une destination idéale pour passer un séjour de rêve. 

Nous avons vécu un an en Guadeloupe, on connait assez bien l’île papillon et son archipel niché au coeur des Caraïbes et on sait que faire en Guadeloupe ! De Grande-Terre à Basse-Terre en passant par Marie-Galante, Les Saintes et Petite-Terre, découvrez tous nos conseils et nos incontournables à faire en Guadeloupe: Les plus belles plages, les plus belles cascades, les meilleures activités et lieux à visiter , les plus belles randonnées etc… 

Sommaire

Que faire en Guadeloupe ?

Retrouvez ci dessous une carte avec tous les lieux incontournables à faire en Guadeloupe évoqués dans notre article :

Voir les belles plages de Guadeloupe

Dans ce guide des lieux incontournables à faire en Guadeloupe, on commerce par les plages, qui sauront émerveiller les voyageurs en quête de paysages paradisiaques. Voici notre sélection des plus belles plages de l’île.

Anse Laborde (Anse Bertrand)

Plage de anse laborde

Une grande et belle plage de sable située à Anse Bertrand dans le nord de Grande-Terre. Cette plage est assez peu fréquentée même le week-end. Vous pouvez facilement poser votre serviette sous un cocotier, profiter de l’eau turquoise, faire un pique-nique sous un carbet ou déjeuner au restaurant « les bons amis » qu’on vous recommande.

Attention cependant à l’état de la mer qui peut-être agitée dans ce coin de Guadeloupe. La baignade est d’ailleurs interdite sur le côté droit de la plage en raison de forts courants.

Anse du souffleur (Port-Louis)

La plage de l’anse du souffleur est une autre très belle plage de Guadeloupe située à Port-Louis dans le nord-ouest de Grande-Terre.

C’est une très longue plage de sable blanc, bordée par l’eau calme et turquoise de la mer des Caraïbes. Vous y trouverez des carbets, des activités nautiques, de restaurants de plages ou du calme un peu plus loin sur la plage.

Les couchers de soleil y sont magnifiques et cette plage n’est que très rarement touchée par les échouements de sargasses.

Plage de Bois Jolan (Sainte Anne)

Plage de bois Jolan

Située dans le sud de Grande-terre à Sainte-Anne, cette plage est probablement l’une de nos préférées. La couleur de l‘eau bleu lagon et ses palmiers la rende magnifique. 

Il y a très peu de fond sur cette plage, ce qui la rend très accessible avec des enfants.

Plage de la Caravelle (Sainte Anne)

plage de la caravelle

Toujours dans le sud de Grande-terre, à Sainte-Anne, se trouve la plage de la Caravelle, probablement l’une de plus belle de Guadeloupe

plage de la caravelle

Cependant, sa beauté est aussi son défaut, car elle est très fréquentée. C’est aussi la plage du Club Med donc ce n’est pas sur cette plage que vous trouverez le calme.

Plage du Petit-Havre (Le Gosier)

plage du petit havre

Pour plus de tranquillité, on vous conseille la plage du Petit-Havre au Gosier

Cette plage est enclavée dans une anse, elle est donc relativement protégée des sargasses et son eau est ici plus chaude qu’ailleurs. Vous aurez peut-être la chance de croiser un iguane ou deux.

Plage de la Datcha (Le Gosier)

Située dans le centre du Gosier, la plage de la Datcha est une plage familiale du centre. Ce n’est probablement pas la plus belle, mais il y a de l’ambiance ! Avec ces nombreux bars de plages et food truck (Mention spéciale pour les bokits de chez Yaya).

L’îlet du Gosier (le Gosier)

îlet du gosier

Toujours au même endroit, face à la plage de la Datcha, vous verrez l’îlet du Gosier. Cet îlet est accessible :

  • à la nage pour les plus courageux (550 mètres le long la ligne de bouée)
  • via une navette à prendre sur le ponton (5 € par personne) départs toutes les 30 minutes à partir de 9h.

En quelques minutes, vous trouverez un magnifique ilet avec une eau turquoise magnifique. Cet îlet est surtout fait pour le farniente et la baignade (un peu de snorkelling également). 

Évitez les week-ends et jours fériés si vous voulez évitez l’affluence.
Vous pouvez prévoir un pique-nique ou déjeuner au seul restaurant de l’îlet.

Plage de Malendure (Bouillante)

Direction la côte sous le vent, à l’ouest de Basse-terre à Bouillante pour aller à la plage de Malendure. Cette grande plage de sable noir est très belle, mais c’est surtout l’endroit idéal pour du snorkeling en masque et tuba pour nager avec les tortues.

Conseil : pour voir les tortues, nagez vers les herbiers (algues vertes qui tapissent le fond). c’est leur nourriture et repérez les tubas immobiles dans l’eau, les gens sont arrêtés pour observer quelque chose 😉

Attention : ne jamais toucher aux tortues, c’est très important ! Vous risquez de les rendre malades simplement en les touchant.

Plage de la perle (Deshaies)

couple à la plage de la perle

Située à Deshaies, dans le nord Ouest de Basse terre, la plage de la perle porte bien son nom, une grande et belle plage à l’ambiance sauvage donnant sur la mer des Caraïbes

Attention, sur cette plage, les courants et vagues peuvent être forts.

Plage de Grande Anse (Deshaies)

Grande anse de deshaies

Dernière plage de nos recommandations, et pas des moindres. Toujours à Deshaies, la plage de Grande anse est probablement notre plage préférée en Guadeloupe

On trouve cette plage tellement charmante et paisible. Attention cependant, ici aussi, les courants et vagues peuvent être vraiment forts.

La plage de trou à Man Louis

Trou à man Louis

Il s’agit d’une petite petite assez secrète et préservée de Guadeloupe. Elle est peu connue des touristes. On vous fait un cadeau en partageant ce spot.

Il s’agit d’une petite crique nichée dans les falaises d’Anse Bertrand. Une vraie piscine naturelle.

trou à man louis
Comment se rendre au Trou à Man Louis ?
  • Depuis la plage de Anse Laborde, il faudra remonter la route qui passe derrière les restaurants
  • Puis en haut de la montée, prendre sur votre droite vers la route qui s’enfonce dans la foret
  • Continuez votre route pendant plusieurs minutes (toujours plus ou moins tout droit).
  • La route descend progessivement au fur et à mesure que l’on avance jusqu’a devenir assez raide.
  • En bas de la descente, la route se sépare en deux, prendre à gauche
  • Puis vous arriverez au trou à man louis. Il faudra descendre prudement, le long des rochers pour accéder à la plage.
comment aller au trou à man louis

Si vous souhaitez découvrir d’autres endroits secrets en Guadeloupe comme celui-ci, consultez notre article consacré.

Consultez notre article détaillé pour découvrir les plus belles plages de Guadeloupe.

Admirer de belles cascades

Une autre activité incontournable à faire en Guadeloupe, ce sont les cascades et les bassins. Le surnom de la Guadeloupe, c’est l’île aux belles eaux, ce n’est pas pour rien. On vous fait découvrir Basse-Terre et ses rivières et cascades, coup de cœur garanti.

Nous avons classé les cascades par difficulté d’accessibilité pour s’adapter au niveau de chacun.

Recommandations générales :

  • Être bien chaussé, les terrains de Basse-Terre sont souvent assez périlleux, de bonnes chaussures sont indispensables (pas de tennis, sinon vous passerez votre temps sur les fesses).
  • Toujours partir avec de l’eau, un en-cas et un téléphone chargé.
  • Ne JAMAIS aller en rivière par temps de pluie ! C’est très dangereux, en Basse-Terre, l’eau tranquille de la rivière devient un torrent mortel en quelques minutes. C’est très important, il y a des accidents très régulièrement.
  • Bien se renseigner sur les sentiers et itinéraires à emprunter.

Les chutes du Carbet (Capesterre-belle-eau)

Les Chutes du Carbet

Probablement les chutes les plus connues de la Guadeloupe. Situées au cœur du parc national de Guadeloupe, elles figurent parmi les lieux les plus fréquentés de Guadeloupe.

Pour la petite histoire, on raconte que lors de son arrivée en Guadeloupe, Christophe Colomb aurait aperçu les chutes du Carbet depuis la mer.

Les chutes du Carbet sont constituées de 3 chutes. Les deux premières sont accessibles depuis l’accueil des chutes et l’accès y est payant. Le tarif est de 5,15 € par adulte et 3,10 € par enfant jusqu’a 11 ans. Que vous alliez voir la Première chute, la Deuxième ou les deux, le prix est le même. La troisième chute est gratuite et est accessible depuis un autre sentier (l’accès à la 3ème chute depuis l’accueil est fermé).

La première chute du Carbet
La première chute du carbet

Difficulté : Difficile

Accessible en 1h30 de marche environ depuis l’accueil. Le sentier est très bien aménagé (escaliers, passerelles) au cœur de la végétation dense du parc national. La difficulté réside dans le dénivelé (350 m D+ sur 3 km), ce qui rend l’accès à la cascade assez physique.

Mais la cascade vaut l’effort ! Du haut de ses 115 mètres, la cascade est vraiment impressionnante, surtout par temps dégagé où vous pourrez apercevoir le sommet.

Plus d’informations sur cette randonnée sur le site de Zoom Guadeloupe

La deuxième chute du Carbet
Deuxième chute du carbet

Difficulté : Facile

Accessible en 20-30 minutes de marche depuis l’accueil, sur un chemin totalement aménagé et assez facile. Vous arriverez à la plateforme pour observer la deuxième chute du Carbet et ses 110 mètres de haut. Cette chute est accessible aux familles.

Attention : contrairement à la première chute, l’accès au bassin est interdit. Vous devrez vous contenter de l’observer depuis la plateforme.

Plus d’informations sur cette randonnée sur le site de Zoom Guadeloupe

La troisième chute du Carbet
3ème chute du carbet

Difficulté : Assez facile

La troisième chute du Carbet est beaucoup moins connue que ses sœurs, et pour cause, le départ ne se fait pas à l’accueil. L’accès a été fermé.

L’accès (gratuit) se fait depuis le secteur du Petit Marquisat. Il faut compter environ 30 minutes et 2 km sur un chemin bien balisé pour accéder à la troisième chute du carbet.

Selon nous, c’est la plus belle des trois et en plus, c’est de loin la moins fréquentée. C’est tout bénef ! Cependant, l’accès au bassin est interdit.

Plus d’information sur cette randonnée sur Zoom Guadeloupe.

La cascade de Bis (Sainte-Rose)

Cascade de bis

Difficulté : Facile dans l’ensemble (un seul passage escarpé)

Accessible en seulement une quinzaine de minutes, la cascade de Bis est une petite perle nichée en forêt tropicale. Cette petite cascade et son eau bleue est vraiment superbe. Elle est encore assez peu fréquentée malgré son accessibilité.

femme à la cascade de bis

Il y a un seul passage assez escarpé où il faudra descendre le long des marches taillées dans la terre et des racines en s’aidant d’une corde. Rien de difficile si on prend son temps.

La cascade du Bras du Fort (Goyave)

femme assise près de la cascade bras du fort

Difficulté : Assez facile

Une autre très belle cascade peu fréquentée par les touristes, assez accessible et très belle.

La cascade est accessible en 40 minutes sur 1,5 km.

La marche d’approche est semi-aquatique (donc à faire impérativement par beau temps). La moitié du parcours s’effectue sur un chemin de forêt et l’autre moitié se fait directement dans le lit de la rivière (eau jusqu’aux chevilles).

Ce parcours est vraiment très beau, en immersion dans la forêt tropicale avec des murs végétaux et de petits bassins aux reflets bleus.

La cascade est composée de deux sauts et il est possible d’accéder au bassin du milieu de la cascade.
Un bon moment en perspective, on vous conseille de vous y rendre avec un pique-nique sur le temps du midi pour une tranquillité quasi assurée.

cascade bras du fort

Plus d’informations sur cette cascade sur Zoom Guadeloupe

La cascade aux écrevisses (Petit-Bourg)

Cascade aux écrevisses

Difficulté : Très facile (accessible aux personnes à mobilité réduite)

Sur la route de la traversée se trouve la très célèbre et très accessible cascade aux écrevisses.

En seulement quelques minutes depuis le parking, en empruntant un sentier aménagé, vous pourrez découvrir cette petite cascade d’une dizaine de mètres de hauteur. Cette cascade est notamment très accessible en famille.

Selon nous, cette cascade est « surcotée » comparée à d’autres cascades de Guadeloupe et elle perd de son charme en raison de sa grande fréquentation, notamment en saison. Mais elle se doit de figurer dans cette liste car elle reste un incontournable touristique en Guadeloupe.

Nous vous conseillons d’y aller tôt le matin, de vous y arrêter quelques minutes un jour où vous emprunterez la route de la traversée.

Le saut d’Acomat (Pointe-Noire)

cascade saut d'acomat

Difficulté : Assez facile (descente assez raide)

Une autre cascade assez connue de la Guadeloupe, située à Pointe-Noire sur la côte ouest de Basse-Terre.

La cascade est accessible en une dizaine de minutes en empruntant un sentier qui descend assez raide.

Le saut d’Acomat est une jolie cascade assez fréquentée, composée d’un grand bassin propice à la baignade.

Attention cependant :

  • Les sauts ne sont pas recommandés : il y a régulièrement des accidents.
  • Ne nagez pas près de la cascade, car il y a un risque de tourbillons qui peuvent vous entraîner au fond, notamment lorsque le débit est assez fort.
cascade et bassin du saut d'acomat à pointe noire

La cascade Tambour (Petit-Bourg)

cascade tambour

Difficulté : Moyenne

La cascade Tambour est une magnifique cascade peu fréquentée, accessible en 1 heure de randonnée semi-aquatique. Elle figure parmi nos cascades préférées en Guadeloupe. Nous y sommes allés 5 fois en 1 an, c’est dire à quel point elle nous a plus.

cascade tambour guadeloupe

La première partie du parcours s’effectue sur un chemin forestier (balisage moyen, prévoir une trace). Pour la seconde moitié, il faudra remonter la rivière Tambour jusqu’à arriver sur la magnifique cascade et son bassin. C’est un très beau parcours.

Prévoyez une trace et un sac étanche, car en fin de parcours, il faudra quasiment s’immerger totalement.

Plus d’information sur cette cascade sur le site de Zoom Guadeloupe.

Le canyon Moustique (Petit-Bourg)

Difficulté : Moyenne (en raison du sentier très escarpé et glissant jusqu’au lit de la rivière)

Le canyon Moustique est un lieu sublime niché au milieu d’une végétation luxuriante.

Canyon Moustique

Depuis l’entrée du canyon (où l’on peut poser ses affaires), il y a un parcours d’une centaine de mètres dans un canyon sublime, et une petite cascade marque la fin du canyon où vous pourrez faire demi-tour.

C’est un parcours à faire en nageant, vous n’aurez pas pied sur la majorité du canyon (possibilité de trouver des rochers où s’arrêter cependant).

L’accès au canyon Moustique est assez simple dans l’ensemble, sauf la descente jusqu’au lit de la rivière qui est assez escarpée.

Plus d’information sur le site de Zoom Guadeloupe.

Découvrez d’autres cascades dans notre articles dédié pour connaitre notre classement des 17 plus belles cascades de Guadeloupe.

Se baigner dans les sources chaudes

source d'eau chaude bouillante
Source d’eau chaude à Bouillante

Du fait de son activité volcanique, la Guadeloupe dispose de plusieurs sources d’eau chaudes sulfurées issus de la géo-thermie. C’est toujours un moment de détente incroyable. En plus, il paraît que l’eau sulfurée a plein de vertus pour la santé !

Voici plusieurs lieux ou vous pourrez trouver de l’eau chaude sulfurée en Guadeloupe:

  • Les bains Jaunes : Au pied de la soufrière, il y a de petits bassin d’eau chaude sulfurée. Très agréable après un randonnée de s’y baigner.
  • Source d’eau chaude Bouillante : Dans le bourg de Bouillante, près de la centrale géothermique, un courant d’eau chaude se déverse dans la mer.
  • Bains chauds de Thomas: toujours à Bouillante, se situe un bassin aménagé dans la roche, l’eau de la mer est chauffé par le sol.
  • Eau sulfurée de Sofaia (Sainte-rose) : près de la cascade le saut des 3 cornes se trouve les douches sulfurée de Sofaia.

Visiter Marie-Galante

Anse de mays

Notre coup de cœur en Guadeloupe. Selon nous, Marie-Galante est l’île de Guadeloupe qui a le plus de charme. Vous y trouverez, entre autres, une quiétude incroyable, des plages sublimes parmi les plus belles de Guadeloupe, du bon rhum et un patrimoine très riche avec ses moulins d’époque. Loin du tourisme de masse, la grande galette est la 3e plus grande île des Antilles françaises.

Deux options pour visiter Marie-Galante:

Excursion à la journée : optez pour la formule tout compris via un prestataire. Vous pourrez ainsi voir un maximum de choses en un minimum de temps, et c’est plus avantageux financièrement. Pour une centaine d’euros par personne, l’excursion comprend :

  • Aller-retour en bateau speed-boat
  • Visite des principaux points d’intérêt de l’île le matin (en minibus) : distillerie, sucrerie, gueule grand gouffre, habitation Murat, centre-ville de Grand-Bourg
  • Repas de midi sur la plage
  • Après-midi détente sur la plage avant de rentrer en bateau
Journée à Marie Galante

Rester 2-3 jours : en faisant la traversée et en louant un hébergement et un véhicule par vos propres moyens. En restant quelques jours sur Marie-Galante, vous pourrez profiter davantage et vous aurez plus de temps pour découvrir l’île, notamment toutes ses plages magnifiques (anse canot, anse feuillère, etc.).

Retrouvez toutes les informations nécessaires et les lieux incontournables dans notre article pour visiter Marie-Galante.

Visiter Les Saintes

coucher de soleil au sommet du chameau aux saintes

Les Saintes, c’est un archipel guadeloupéen situé au Sud de Basse-Terre à quelques minutes de bateau seulement. Les Saintes sont un autre coup de cœur en Guadeloupe, une véritable perle des Caraïbes au charme incroyable.

Découvrez des plages de rêve, des fonds marins incroyablement riches, un riche patrimoine historique et culturel, ainsi qu’une ambiance si reposante, si caractéristique de cette île de pêcheurs.

Plage du pain de sucre les Santes

Pour découvrir Les Saintes, là encore, plusieurs manières de faire :

  • Visite à la journée de Terre-de-Haut en réservant vous-même la traversée et votre moyen de locomotion.
  • Excursion à la journée avec un prestataire.
  • Restez 2-3 jours afin de profiter au maximum de Terre-de-Haut, mais aussi pouvoir découvrir Terre-de-Bas, l’autre îlet des Saintes, plus naturel, sauvage et beaucoup moins touristique.

Pour en savoir plus sur Les Saintes, avoir les informations pratiques, les compagnies conseillées, mais également connaître les lieux incontournables à visiter, consultez notre article dédié aux Saintes.

Aller à Petite-Terre

réserve de petite terre

Une autre excursion quasi incontournable à faire en Guadeloupe, c’est de passer une journée à Petite-Terre. Située au large de Saint-François, Petite-Terre est une réserve naturelle ultra-protégée. Il est possible de découvrir cette merveille en excursion à la journée ou à la demi-journée. On vous recommande vivement cette excursion, c’est un véritable paradis qui ravira les petits comme les grands.

réserve de petite terre
excursion à petite terre

Découvrez le lagon pour une séance de snorkelling que vous n’êtes pas prêt d’oublier dans un décor de carte postale. Si vous avez de la chance, vous pourrez observer le « Big Five » des espèces qu’abrite Petite-Terre :

  • Tortues à foison : vous les verrez à coup sûr.
  • Requins citrons juvéniles : quasiment à coup sûr également, ils nageront à vos pieds au bord de l’eau. Petite-Terre est une nurserie pour cette espèce de requin parfaitement inoffensive (ça reste des animaux sauvages, ne pas les chatouiller).
  • Les raies : il y a deux types de raies à Petite-Terre :
  • La raie pastenague, assez commune que vous pourrez voir assez facilement.
  • La raie léopard, beaucoup plus rare, il faudra un peu de chance pour la voir.
  • Le requin dormeur : là encore assez rare, vous le verrez si vous avez de la chance couché dans la barrière de corail.
  • De multiples poissons de toutes tailles et de toutes les couleurs.

Sur l’île de Petite-Terre, vous pourrez observer de multiples iguanes antillais ainsi que des bernard l’hermite absolument gigantesques.

Attention à respecter quelques règles impératives, sous peine d’amende (des gardes surveillent la réserve) :

  • Ne rien toucher dans le lagon (ni animaux ni coraux).
  • Laisser les coquillages et coraux sur place.
  • Ne pas nourrir les animaux (iguanes, bernard l’hermite, oiseaux, etc.).
  • Ne pas laisser ses déchets.
  • Utiliser de la crème solaire minérale ou une protection textile.
  • Ne pas utiliser de drone (réserve ornithologique).

Comment aller à Petite-Terre ?

Seuls les prestataires autorisés et homologués peuvent se rendre à Petite-Terre. On vous recommande de partir avec Paradoxe Croisière.

D’une part, la traversée s’effectue en catamaran, vous naviguerez à la voile sur une bonne partie du trajet, et c’est toujours très intéressant de voir et de participer aux manœuvres.

Pour les personnes sujettes au mal de mer, en catamaran ça bouge beaucoup moins qu’en bateau à moteur, et en plus l’empreinte carbone est moindre. Depuis Saint-François, il faut compter environ 1h30 pour rejoindre Petite-Terre en catamaran.

D’autre part, on y mange super bien et l’équipe est au top ! Leur engagement éco-responsable fait vraiment plaisir. Mention spéciale pour Léo, véritable amoureux de Petite-Terre, qui partage avec ferveur son savoir et ses convictions !

Comptez 110 € par personne et surtout pensez à réserver bien en avance car c’est très prisé et les places sont peu nombreuses.

Voir le Grand Cul-de-Sac Marin

ilet caret dans le grand cul de sac marin

Une grande baie située entre la côte nord-ouest de Grande-Terre et la côte nord-est de Basse-Terre, protégée par la barrière de corail au nord, qui renferme plusieurs pépites qu’il est possible de visiter. Le Grand-cul-de-sac marin c’est le plus grand lagon des petites Antilles et c’est une réserve naturelle classée UNESCO.

Deux manières de découvrir le Grand Cul-de-Sac Marin :

  • Avec un prestataire en excursion à la journée : On vous recommande Catabanana (comptez une centaine d’euros par personne).
  • Par ses propres moyens en louant un bateau avec ou sans permis depuis Sainte-Rose.

Que voir dans le Grand Cul-de-Sac marin ?

grand cul de sac marin
  • L’îlet Caret
  • L’îlet Biche
  • L’îlet Fajou
  • La mangrove
  • L’épave de bateau

Le lagon du grand cul-de-sac marin est un lieu remarquable pour le snorkeling (raies, tortues, poissons en tout genre etc…)

Faire de la plongée et du snorkeling

tortue en guadeloupe

La Guadeloupe dispose d’une faune et d’une flore incroyable, notamment dans les fonds marins. Une chance qu’il soit possible d’admirer ce spectacle plutôt facilement.

La réserve Cousteau est le lieu idéal pour faire de la plongée en bouteille. Débutant ou confirmé, c’est une expérience qu’on vous conseille !

C’est une réserve naturelle extrêmement protégée avec une multitude d’espèces toutes aussi magnifiques les unes que les autres. Les moniteurs étaient très professionnels, bienveillants et rassurants (on ne faisait pas les malins, il faut bien l’avouer).

En Guadeloupe, les fonds marins sont tellement riches qu’il n’est pas forcément nécessaire de faire de la plongée en bouteille pour admirer toute la diversité des espèces qui s’y trouvent.

Simplement avec votre masque et votre tuba, il y a des coins magnifiques pour observer la faune sous-marine.

Où faire du Snorkeling en Guadeloupe ?

  • Plage de Malendure : Elle est connue pour abriter des tortues dans ses herbiers.
  • Réserve Cousteau : Accessible en kayak.
  • Petite Anse à Ferry.
  • Plage du Pain de Sucre à Terre-de-Haut (Les Saintes).
  • Petite-Terre.

Observer des baleines et des cétacés

Les eaux de Guadeloupe abritent des cétacés (cachalot, dauphins, baleines etc…), certains y résident à l’année et d’autres espèces comme la baleine à bosse y passent avec leurs petits de Décembre à Mai avant de rejoindre les eaux froides du nord.

Des sorties sont organisées pour observer ces espèces, c’est une activité incroyable que l’on vous conseille. Cependant, choisissez bien votre prestataire, choisissez quelqu’un qui a une éthique et un respect envers ces animaux.

C’est pour cela qu’on vous conseille de choisir Shelltone Whale Project, avec tout une équipe de scientifiques qui prennent une poignée de personnes durant leurs sorties.

Visiter le Jardin Botanique de Deshaies

Magnifique jardin botanique qu’il est possible de visiter en 2 heures environ pour découvrir de multiples espèces de fleurs, de plantes et d’arbres tropicaux.

jardin botanique de deshaies

Rendez visite aussi aux oiseaux et n’oubliez pas de demander aux perroquets « comment ça va ? », certains répondront à votre question.

oiseaux aux jardin botanique de deshaies

Par contre, l’entrée n’est pas donnée, comptez 16,70 € par adulte et 11,40 € par enfant.

Faire l’ascension de la Soufrière

la soufrière

Monter au sommet de la vieille dame (surnom donné au volcan de la Soufrière), c’est clairement un incontournable à faire en Guadeloupe si l’on est un peu marcheur.

Pour apprécier la vue incroyable depuis son sommet, il faut être un peu chanceux, car il paraît qu’elle n’est dégagée que 60 jours par an.

La meilleure période pour aller au sommet de la Soufrière est donc de janvier à juin, pendant la période sèche. Cette période est plus propice pour avoir une vue parfaitement dégagée, mais ce n’est pas une science exacte et il faudra compter un peu sur la chance.

Pour trouver le meilleur créneau, vous pouvez consulter la météo et utiliser Windy, qui permet d’avoir une idée de la couverture nuageuse, mais là encore, ce n’est pas une science exacte, surtout en Basse-Terre où le temps est très changeant.

Le sommet de la soufrière est globalement accessible (même avec des enfants) et très bien balisé. Cependant, il ne faut pas sous-estimer l’effort à fournir et être équipé comme il se doit : bonnes chaussures, veste ou coupe vent (la différence de température au sommet est surprenante), un en-cas et de l’eau.

Comment se rendre au sommet de la Soufrière ?

la soufrière guadeloupe
  • Départ : Parking des Bains Jaunes (Saint-Claude).
  • Durée : Entre 1h15 et 2h pour l’aller selon le niveau
  • Difficulté : moyenne à difficile selon le niveau (en raison du dénivelé: 492 D+).

Au départ des Bains Jaunes, prendre la direction du Pas du Roy, puis prendre la direction de « La Découverte » à gauche à l’intersection.

Le chemin devient assez escarpé jusqu’à l’ancien parking « Savane au Mulet« .

Empruntez ensuite le « Chemin des Dames » pour atteindre « La Découverte« , le sommet accessible de la Soufrière. Le chemin est relativement accessible, parfois très escarpé, notamment vers la fin où il faudra s’aider des mains.

En cas de beau temps, durant l’ascensions vous aurez déjà de jolis points de vue sur les environs.

panorama depuis la soufrière

Le cratère est interdit à la visite en raison des fumerolles et des gaz toxiques. La Soufrière est un volcan encore actif. Il est toutefois possible d’accéder au cratère en étant accompagné d’un guide et en utilisant des protections spéciales.

Pour redescendre, deux options :

  • Descendre par le même sentier qu’à l’aller : « Chemin des Dames ».
  • Descendre par le sentier « Col de l’Échelle » pour effectuer une boucle complète en descendant par la façade nord-est.

Sur le retour, ne manquez pas de vous baigner dans les sources d’eau chaude des Bains Jaunes pour vous détendre.

Aller à la Pointe des Châteaux

pointe des chateaux au lever du soleil

Située à Saint-François, la pointe des châteaux est une péninsule à l’extreme sud-est de l’île. C’est un lieux très touristique en Guadeloupe.

Au bout de cette péninsule, on peut observer des paysages rocheux impressionnants et des falaises. Depuis le haut de la Pointe des Châteaux (au niveau de la croix : marche d’environ 10 minutes), la vue à 360° est impressionnante. Du haut, on y voit la Désirade, Petite Terre et un bout du littoral de Grande-Terre.

C’est un spot idéal pour admirer les levers de soleil. Les lumières du matin révéleront toute la beauté du lieu.

Pointe des chateaux

Nous vous recommandons de déjeuner au seul restaurant de la Pointe des Châteaux, « Saveurs du Soleil ». On y mange très bien et les prix sont très raisonnables. Mention spéciale pour leurs jus maison qui sont incroyables.

Aller à la Douche

la douche Saint françois

Voici un spot atypique et impressionnant, ce lieux porte bien son nom : allez y pour prendre une bonne douche d’eau salée.

Cependant, il faut y y aller lorsque la mer est un minimum agitée pour que la douche fonctionne.

Vous pouvez indiquer « La Douche » sur Waze, le lieu est référencé. Garez-vous le long de la route, traversez la forêt, puis à l’intersection du sentier, prenez à gauche. Vous arriverez sur le spot. La plage à droite du spot est également agréable et peu fréquentée.

Faire une randonnée de la Porte d’Enfer au Trou du Souffleur (Anse Bertrand)

Il y a beaucoup de randonnées possibles, notamment en Basse-Terre pour aller voir des cascades. Mais les randonnées le long du littoral sont également très intéressantes, notamment celle-ci.

Située à Anse Bertrand, dans le nord de Grande-Terre, cette randonnée s’effectue au départ de la Porte d’Enfer.

Porte d'enfer Guadeloupe

C’est un bras de mer impressionnant qui pénètre dans la falaise pour former un lagon. Malheureusement, depuis quelques années, la Porte d’Enfer est très sujette aux arrivées de sargasses.

Empruntez le sentier de droite pour rejoindre le sentier des douaniers le long des falaises. Le parcours d’environ 5 km permet de voir plusieurs merveilles géologiques ainsi que de très belles anses et pointes.

Randonnée falaise porte d'enfer

Nous vous conseillons de pousser jusqu’au Trou du Souffleur pour apprécier le spectacle de la rencontre violente de la mer et de la falaise.

trou du souffleur guadeloupe

On peut également retenir d’autres sentiers le long du littoral comme :

  • Sentier de Gosier à Sainte-Anne
  • Littoral de Deshaies

Faire du canyoning

Canyoning en Guadeloupe

Le canyoning est une activité que l’on apprécie beaucoup. Basse-Terre est le lieu idéal pour le faire en raison de son relief, de ses cascades et de ses nombreux cours d’eau.

Si c’est une activité qui vous tente, on vous recommande Vert-intense. Ils proposent plusieurs parcours en fonction de la difficulté et de l’accessibilité.

Nous avons effectué le parcours « ravine Chaude » au programme : sauts, descente en rappel, toboggans naturels et pour finir : un saut dans le bassin bleu.

Comptez 60 € par personne pour environ 5 heures d’activité.

Sauter en parapente

A2L parapente guadeloupe

Pour les amateurs de sensations fortes, le parapente peut être une très bonne activité à faire en Guadeloupe.

On vous conseille A2L parapente au Moule avec Sam pour découvrir le littoral nord-est de Grande-Terre sous un autre angle, inoubliable.

Une journée dans un « Donuts BBQ Boat »

Voici un activité peu commune et très plaisante. Il s’agit de petit bateau sans permis en forme de Donut qu’il est possible de louer à la journée. La particularité de ces petits bateaux est un barbecue intégré en son centre.

donut bbq boat st françois
donut bbq boat st françois

En louant ce bateau depuis la marina de St François, vous passerez la journée dans le lagon face à l’anse Champagne tout en passant un très agréable moment convivial autour d’un barbecue. C’est très sympathique et très surprenant comme activité aussi bien pour les petits mais aussi pour les grands.

On vous conseille de prendre le supplément pour le tapis flottant.

Niveau budget :

  • 195 € pour un donut entre 1 à 6 personnes
  • 250 € de 7 à 10 personnes
  • + 30 € le tapis XXL flotant

Visiter des distilleries et goûter du Rhum

Des amateurs de bon rhum ici ? Vous le savez sûrement, la Guadeloupe (tout comme la Martinique) est très réputée en matière de rhum.

C’est absolument impensable de concevoir un séjour en Guadeloupe sans découvrir le rhum et la culture de la canne, une institution en Guadeloupe.

visite de distillerie

Quelles distilleries visiter en Guadeloupe ?

Durant notre séjour en Guadeloupe, nous avons pu tester différentes distilleries, voici celles que l’on vous conseille fortement.

Distillerie Longueteau

Probablement l’une de nos rhums guadeloupéens préférés et aussi notre distillerie préférée. Située à Capesterre-Belle-Eau, la distillerie Longueteau se visite moyennant une participation de 8 € par personne.

La visite dure environ 1 heure, et on vous explique tout ce qu’il faut savoir à propos du rhum : de la plantation de la canne à sucre, à la récolte dans les champs en passant par la transformation et le vieillissement. C’est vraiment très enrichissant et vous allez vraiment apprendre plein de choses.

Visite de la distillerie Longueteau

Conseil : On vous conseille si possible de privilégier une visite le matin durant la saison de récolte (de février à juin) pour pouvoir voir les machines à l’œuvre et le processus de fabrication.

Évidemment, la visite se termine par une belle dégustation et un passage obligé par la boutique.

Mention spéciale pour le rhum 62°, le planteur Longueteau, le punch coco et tous les autres délicieux breuvages.

Distillerie Bologne
distillerie bologne

Une autre visite très intéressante, elle aussi guidée, pour 7,50 € euros vous pourrez visiter la distillerie Bologne (une institution de Basse-Terre) et découvrir l’histoire de la distillerie, le fonctionnement et la fabrication du Rhum de A à Z.

Nous avons particulièrement aimé leur engagement éco-responsable et leur utilisation de la machine à vapeur. On vous conseille d’aller découvrir pourquoi c’est écologique de boire du rhum haha.

Distillerie Poisson-Père Labat

Marie-Galante est une terre de canne à sucre, et c’est donc naturel que plusieurs des rhums reconnus mondialement y proviennent.

C’est le cas de la distillerie Poisson et de son Rhum Père Labat, un autre de nos rhums préférés.

Cette visite est différente, elle se fait en autonomie et elle est gratuite. Elle se termine également par une dégustation et un passage par la boutique.

Distillerie Bielle

Deuxième distillerie de Marie-Galante et un autre coup de cœur pour ce rhum multi-récompensé. Comme la distillerie Poisson, la distillerie Bielle se visite en autonomie, avec des panneaux pour expliquer les processus et un passage par la dégustation et la boutique.

Visite de la distillerie Bielle

Il est vrai que la canne à sucre est en grande partie dédiée au rhum en Guadeloupe, mais n’hésitez pas à découvrir également le jus de canne à sucre et à croquer dans un morceau de canne pour découvrir son goût incroyablement sucré.

Découvrez également le sirop de batterie (notamment à Marie-Galante), un sirop de jus de canne concentré et caramélisé au goût incroyable qui pourra autant être utilisé en pâtisseries qu’en cuisine ou pour les boissons.

Se rendre à l’allée Dumanoir

L’allée Dumanoir est surement la route la plus célèbre de Guadeloupe.

Située à Capesterre-belle-eau, cette route est célèbre pour son caractère photogénique. Longue de 1200 mètres, elle est bordée par 400 palmiers parfaitement symétriques et alignées.

C’est très joli ! Elle mérite de s’y arrêter pour prendre une joli photo !

Allée Dumanoir Guadeloupe

Visiter le Mémorial ACTe

Le Centre caribéen d’expressions et de mémoire de la Traite et de l’Esclavage (Mémorial ACTe) est un mémorial dédié au passé colonial et esclavagiste situé sur le port de Pointe-à-Pitre.

Vous allez sûrement penser que ce n’est pas très « fun » pour des vacances, mais pourtant c’est une visite qu’on trouve nécessaire, pour le devoir de mémoire.

La Guadeloupe, ce n’est pas seulement des plages paradisiaques, c’est aussi un passé et une histoire qu’il est important de ne pas oublier.

La visite dure environ 2 à 3 heures et elle est ludique, intéressante, parfois poignante, mais nécessaire ! Nous vous recommandons cette visite si vous en avez l’occasion (7 euros par personne, 10 euros pour 2 personnes, gratuit pour les enfants jusqu’à 6 ans).

Se rendre au carnaval de Guadeloupe

Carnaval de Guadeloupe
Carnaval de Guadeloupe

Chaque année, de début Janvier à fin février, se déroule le carnaval de Guadeloupe. Véritable institution culturelle, très appréciée des Guadeloupéens.

Carnaval de Guadeloupe

Si vous avez la chance d’être en Guadeloupe durant cette période, on vous recommande vivement de participer à un déboulé, c’est magnifique.

Chaque dimanche, des parades sont organisées dans certaines villes. Différents groupes ayant chacun leur style, leur thèmes défilent dans leurs magnifiques costumes, avec une bonne humeur contagieuse et des rythmes et danses endiablées !

La meilleure parades de toutes étant la parade de cloture à Basse-terre, pour le mardi gras.

Le carnaval de Guadeloupe, c’est un incontournable à faire si vous en avez l’occasion !

Découvrir la gastronomie créole

Ah, la gastronomie créole, quelle merveille ! On vous encourage à déguster toutes ces spécialités locales guadeloupéennes : un délice, et bien d’autres encore.

  • Les bokits et Agoulou

Les bokits sont des pains frits fourrés avec la garniture de votre choix et de la sauce, un délice. Les Agoulous sont des pains briochés également fourrés. Vous trouverez de nombreux camions ambulants notamment près des plages.

On vous conseille particulièrement les bokits chez Yaya sur le parking de la plage de la Datcha, mais aussi les bokits sur le parking de la plage du Bourg à Sainte-Anne et les bokits chez Jacqueline à Marie-Galante.

  • Sorbet coco artisanal

Une institution en Guadeloupe, de nombreuses personnes fabriquent des sorbets coco près des plages de manière artisanale avec une sorbetière manuelle ! Un délice à découvrir pour quelques euros seulement.

  • Poulet boucané

Boucané, c’est une manière spéciale de préparer le poulet. Il est fumé avec de la canne à sucre, ce qui lui donne un délicieux goût fumé et sucré ! Une tuerie.

On vous conseille d’aller chercher vos parts de poulet boucané à Sainte-Rose au restaurant « Le Boukane ».

  • Les kassaves

Un autre plat typique créole, ce sont des galettes de manioc qui peuvent être consommées sucrées ou salées. À tester, vous pouvez même en profiter pour visiter la Kassaverie de Capesterre-Belle-Eau pour découvrir la culture et la transformation du manioc.

  • Les plats typiques

Il faudrait un site dédié tellement la gastronomie antillaise est riche, mais parmi les incontournables, on peut citer le colombo de poulet, la fricassée de poisson, le chatrou, etc.

On vous conseille les adresses suivantes:

  • Chez Margot à Bas du Fort : Semi-gastro à inspiration créole, une très belle adresse.
  • Chez Jacqueline à Petit-Havre : ne pas se fier à la devanture, c’est délicieux et Jacqueline est adorable.
  • Chez Doudou à Carénage : le restaurant créole par définition, atmosphère conviviale, plats généreux et délicieux.

Réponse à vos questions

Quand partir en Guadeloupe ?

Selon nous, la meilleure période pour se rendre en Guadeloupe est de décembre à juin. C’est durant ces mois que le climat est plus favorable, contrairement à la saison humide qui s’étend de juin à décembre.
On vous explique plus précisément comment choisir la meilleure période quand partir en Guadeloupe dans notre article dédié.


Combien de temps rester en Guadeloupe ?

Selon nous, 10 jours semblent être un minimum. En dessous, le séjour risque d’être quelque peu frustrant, compte tenu des journées d’arrivée et de départ ainsi que du temps nécessaire pour récupérer du décalage horaire (-6 heures en été et -5 heures en hiver).


Où loger en Guadeloupe ?

Selon nous, pour profitez au maximum de la Guadeloupe et en voir un maximum il faut séjourner dans plusieurs endroits. On vous donne des conseils pour savoir où loger en Guadeloupe dans notre article dédié.


Faut-il louer une voiture en Guadeloupe ?

La réponse est sans hésitation un grand oui. Selon nous, la voiture est indispensable en Guadeloupe. Les transports en commun ne sont pas fiables et ne desservent pas toute la Guadeloupe. Pour une découverte maximale et une liberté totale, la voiture est indispensable.
Nous vous recommandons vivement LOCAS.GP pour votre location : le service client est génial et les prix sont abordables !

La Guadeloupe est une destination qui nous est chère, on a adoré y vivre durant un an, c’était une expérience incroyable. Une chose est sure, on y retournera.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire et à nous rejoindre sur Instagram !

Et vous, dites nous en commentaire ce que vous avez préféré faire en Guadeloupe

Marion & Thomas