Visiter la Guadeloupe en 15 jours : Itinéraire 2024 de 2 semaines

On vous présente notre itinéraire détaillé jour par jour pour visiter la Guadeloupe en 15 jours. De l’arrivée à l’aéroport jusqu’au départ, de basse-terre à grande terre en passant par Marie-Galante et les Saintes, on vous dévoile toutes les choses à faire et à voir pour rendre votre séjour de 2 semaines en Guadeloupe inoubliable. Coup de cœur garanti pour la guadeloupe et ses îles paradisiaques.

Il est possible de télécharger, l’itinéraire pour visiter la Guadeloupe en 15 jours plus bas dans l’article.

La Guadeloupe occupe une place de choix dans nos cœurs. C’est une île que l’on connaît bien, car nous y avons vécu 1 an. On a tous adoré sur l’île papillon : Sa culture, son histoire, ses paysages, son environnement et sa végétation luxuriante. Mais aussi sa faune si riche et ses plages paradisiaques de rêve ! Pour nous, c’est une vraie perle des Caraïbes.

Vous trouverez également nos recommandations et conseils pour savoir : où loger, quand partir et quel budget prévoir afin d’organiser votre visite et votre voyage en Guadeloupe.

Consulter nos autres articles pour plus d’informations sur la Guadeloupe et ses îles

Sommaire

Notre itinéraire de deux semaines en Guadeloupe

Deux semaines pour visiter la Guadeloupe est une très bonne durée. Cela vous permet d’en voir un maximum tout en vous reposant ! L’itinéraire pour visiter la Guadeloupe en 15 jours que nous vous proposons vous permettra de profiter au maximum de cette destination caribéenne paradisiaque.

Jour 1 : Arrivée à Pointe-à-Pitre

L’arrivée des vols à destination en Guadeloupe se fait généralement dans l’après-midi.

La fatigue du voyage plus le décalage horaire, cette journée ne sera pas la plus fun de votre séjour. Profitez de cette demi-journée pour :

  • Prendre votre voiture de location (on vous en parle à la fin de cet article.).
  • Vous installez dans votre 1er logement à Grand-Terre (Sainte-Anne / Le Gosier). Pour maximiser votre séjour sur place, on vous encourage à réserver plusieurs hébergements. On vous en parle plus tard cet article.
  • Éventuellement faire quelques achats pour les repas que vous ferez à votre location.

Le voyage commencera vraiment le lendemain. 

Jour 2 : Journée à Sainte-Anne

Pour bien commencer ce circuit pour visiter la Guadeloupe en 15 jours, on vous propose de débuter par une visite de Sainte-Anne. Cette commune touristique du littoral sud offre tout ce qu’il faut pour entamer ces deux semaines de la meilleure façon qui soit.

Que faire à Saint-Anne ?

  • Plage de la Caravelle
  • Plage du bourg de Sainte-Anne
  • Manger un bokit
  • Visiter le marché
  • Manger une glace sur la plage.

Plage de la Caravelle

plage de la caravelle

Nous commençons fort avec cette plage, qui est incontestablement l’une des plus belles de l’île. Il est recommandé de s’y rendre tôt, car elle attire de nombreux visiteurs (elle est également la plage du Club Med).

Malgré l’affluence, La Caravelle reste exceptionnelle avec ses palmiers, son sable blanc et son eau cristalline et turquoise. Un véritable cliché de carte postale !

Plage du bourg de Sainte-Anne

Situé non loin de la plage de la Caravelle, le centre-ville de Sainte-Anne abrite également une magnifique plage de sable fin et d’eau translucide.

On commence fort le programme avec deux superbes plages !

​Manger un Bokit ou un Agoulou

Pour le déjeuner, délectez-vous d’une spécialité de la cuisine guadeloupéenne : le bokit ou l’agoulou.

Vous pouvez vous rendre sur le parking pour y trouver plusieurs food trucks qui proposent de délicieuses choses à manger.

Visite du marché

Tous les jours, sur la place, se tient le marché de Sainte-Anne. Un marché alimentaire et touristique avec plein de spécialités et de souvenirs (épices, punch, etc.).

Méfiez-vous du marketing « agressif » des différents vendeurs.

Manger une glace

Pour le goûter, profitez d’une pause douceur et fraîcheur en dégustant une glace. Voici nos préférées :

  • Le fameux sorbet coco artisanal directement confectionné près de la plage. Un classique à découvrir
  • Les glaces de Fabienne Youyoute, artisan glacier pour découvrir des goûts inédits.
  • Les « ice rolls » chez « Les Givrés » : un peu moins dépaysant mais pas moins délicieux.

Jour 3 : Journée au Nord de Grande-Terre

Après une première journée sur le littoral sud de Grande-Terre, c’est tout naturellement qu’on vous emmène maintenant sur le littoral nord. Aux abords d’Anse-Bertrand et de Port-Louis.

Que faire au nord de Grande-Terre ? :

  • Randonnée de la porte d’enfer au trou du Souffleur
  • Pointe de la grande vigie
  • Plage d’Anse Laborde
  • Trou à Man Louis
  • Coucher de soleil à l’anse du Souffleur (Port-Louis)

Randonnée de la porte d’enfer au Trou du souffleur

On vous recommande de faire cette randonnée en matinée pour ne pas trop souffrir de la chaleur.

  • Type : aller/retour
  • Distance : 7 km
  • Durée moyenne : 2 h 30
  • Difficulté : assez facile

Au départ de la porte d’enfer, suivez le sentier des douaniers. Ce spot est malheureusement souvent envahi par les algues sargasses.

Randonnée falaise porte d'enfer
Randonnée anse bertrand

Cette balade longe la côte en haut des falaises, offrant des paysages grandioses. Poussez jusqu’à la pointe du Souffleur où la mer rencontre les rochers, créant des geysers d’eau salée. Un spectacle impressionnant.

trou du souffleur guadeloupe

Pointe de la grande vigie

pointe de la grande vigie

Après cette belle randonnée, on poursuit notre chemin du littoral nord de Grande-Terre en allant à la pointe de la Grande Vigie. Ce spot offre un paysage époustouflant sur toute la côte à plusieurs mètres au-dessus du niveau de la mer.

Plage d’Anse Laborde

Plage de anse laborde

Ensuite direction la plage d’Anse Laborde pour un peu de repos et de farniente.

Cette longue plage de sable blanc est souvent assez peu fréquentée et est très belle. Attention aux courants qui peuvent parfois être forts, notamment sur le côté droit de la plage (interdite à la baignade).

Si vous le souhaitez, déjeunez au restaurant « Au Coin des Bons Amis« , un excellent établissement local, de cuisine créole les pieds dans le sable.

Le trou à Man Louis

Trou à man Louis

On vous donne maintenant une petite pépite qui se trouve à proximité. C’est un lieu connu des Guadeloupéens, mais assez peu des touristes, on vous fait un cadeau.

C’est une superbe crique sauvage, une vraie piscine naturelle. La fréquentation n’est jamais énorme surtout en semaine.

Attention aux courants après la limite des rochers.

Comment aller au trou à Man Louis ?
comment aller au trou à man louis
  • Depuis la plage d’Anse Laborde, emprunter le sentier qui remonte derrière les restaurants (Start)
  • Au croisement, prendre à droite pour le chemin qui s’enfonce dans la forêt. (1)
  • Puis, continuer toujours tout droit durant quelques minutes (10 min), en légère pente descendante puis devient très descendant.
  • En bas, le chemin se sépare en deux, prendre à gauche sur quelques mètres (2).
  • Vous arrivez au Trou à Man Louis, il faudra descendre le long des rochers.
trou à man louis

Coucher de soleil à l’anse du Souffleur (Port-Louis)

Puis pour terminer cette journée de rêve en beauté, on vous recommande d’aller à la plage de l’anse du souffleur à Port-Louis pour apprécier un joli coucher de soleil.

En revenant, vous passez sûrement devant le cimetière de Morne-à-l’eau. L’un des plus beaux et des plus impressionnants cimetières de Guadeloupe. Les commémorations de la Toussaint y sont vraiment très impressionnantes. 

Jour 4 : Saint-François

Située à l’extrême Sud-est de Grande-Terre, Saint-François est une ville touristique principale. Même si son centre-ville n’est pas très intéressant (hormis peut-être la marina et la plage des raisins clairs), ce qui nous intéresse ici se trouve hors de la ville.

Que voir à Saint-François ?

  • La pointe des Châteaux
  • La plage de la Douche
  • Plage de Bois-Jolan

La pointe des Châteaux

Pointe des chateaux

Cette péninsule à l’extreme sud-Est de la Guadeloupe marque le début de l’aile gauche du papillon.

Cet endroit est vraiment impressionnant ! Les vagues et les roches offrent un beau spectacle.

On vous incite à faire la petite ascension (10 minutes) jusqu’à la croix pour avoir un panorama à 360° sur l’intérieur des terres mais aussi le littoral avec la Désirade et même Petite-Terre en cas de temps dégagé.

Cet endroit est idéal pour les lever de soleil (si vous êtes d’humeur matinale).

En saison (surtout en février/mars), nous avons eu la chance d’observer des baleines au loin.

Si vous êtes à la pointe des châteaux sur le temps du midi, on vous recommande de déjeuner au restaurant « Saveurs du soleil. On y mange bien et les jus sont excellents.

Plage de la Douche

la douche Saint françois

Après la pointe des Châteaux, sur le retour (5 km), l’arrêt est obligatoire au spot “la douche”.

Sur ce spot, il y a un petit bassin et les vagues qui viennent s’écraser dans un renfoncement contre les rochers provoquent une haute vague qui vous retombe dessus. C’est vraiment un lieu très amusant et surprenant.

L’intérêt est d’y aller quand la mer est un minimum agitée afin que ce phénomène se produise. Sur la droite, il y a également une petite plage très sympathique et peu fréquentée. 

Plage de Bois-Jolan

plage de bois Jolan

Puis, toujours sur le trajet retour, en direction de Sainte-Anne, se trouve la plage de Bois Jolan.

Cette plage est sans conteste dans nos tops des plus belles plages de Guadeloupe. Le cadre est paradisiaque : nombreux palmiers, sable fin, eau chaude transparente. Un vrai régal.

En plus, il y a très peu de fond sur cette plage en raison de la barrière de corail toute proche ce qui en fait une plage idéale en famille, avec des enfants.

Jour 5 : îlet du Gosier et Datcha

Direction le Gosier maintenant, la 3ème commune de la Riviera du Levant (Sud de Grande-Terre : avec Sainte-Anne et Saint-François).

Au programme de cette journée : farniente et détente à l’îlet du Gosier

L’îlet du Gosier

îlet du gosier

Cet îlet non habitué est situé à seulement quelques centaines de mètre de la plage de la Datcha au Gosier.

Il est possible de s’y rendre pour passer un moment très agréable loin du tumulte de la Datcha et à l’ombre d’un palmier.

Il y a un seul restaurant sur l’îlet du Gosier, vous pouvez également prévoir un pique-nique.

L’endroit est vraiment très agréable en semaine. Le week-end est à éviter, car c’est assez fréquenté.

Comment aller à l’îlet du Gosier ?
  • En bateau/navette : toutes les 30 minutes à partir de 9 h depuis le ponton entre la plage de la Datcha et l’anse Tabarin. Comptez 5 euros par personne Aller-retour pour environ 10 minutes de traversée.
  • À la nage pour les plus courageux : en suivant la ligne d’eau du bout de la datcha, il y a une distance de 550 mètres. Attention aux courants.
  • En kayak : il est possible de louer des Kayaks depuis la plage de la Datcha pour s’y rendre.

Fin de journée à la plage de la Datcha

En revenant le soir, on vous conseille d’achever cette belle journée par un verre sur la plage de la Datcha, au bar “la Casa Datcha” qu’on vous conseille.

Vous pouvez également en profiter pour manger un bokit “chez Yaya”, un Food truck sur le parking.

Jour 6 : Excursion à Petite-Terre

réserve de petite terre

Prêts pour une journée au paradis ? Car vous n’êtes pas prêts de l’oublier croyez moi.

Pour votre séjour pour visiter la Guadeloupe en 15 jours, on vous recommande chaudement d’inclure une excursion à Petit-Terre. S’il y a bien une activité à faire en Guadeloupe durant votre séjour de 15 jours, c’est bien une excursion à Petite-Terre.

L’archipel de Petite-Terre, ce sont deux îles transformées en réserve naturelle protégée. Elles ne sont plus habitées et particulièrement protégées. Seule l’une des deux îles est ouverte au public et accessible par des prestataires agréés.

Ses eaux regorgent d’une faune incroyable : poissons, tortues, requins citron juvéniles, raies, requin dormeur etc.. Tout comme ses terres iguanes, oiseaux, bernard l’hermite.

Vous passerez le plus clair de votre temps dans l’eau à observer la vie sous-marine en snorkeling comme dans un aquarium géant ! C’est fabuleux.

réserve de petite terre
tortue en guadeloupe

Plus d’infos sur Petite-Terre dans notre article dédié aux incontournables à faire en Guadeloupe.

Comment aller à Petite-Terre ?

  • Via des prestataires agréés. (C’est la seule option possible).

On vous recommande chaudement de partir avec Paradoxe croisière en Catamaran. La traversée sera moins agitée et le catamaran, c’est quand même plus classe en plus d’être plus écologique. En plus, l’équipe est vraiment top et passionnante.

Niveau budget, comptez 110 € par personne pour la journée (boissons et repas compris). Pensez à réserver bien en amont, c’est une activité très demandée et les places sont limitées. 

Jour 7 & 8 : Marie-Galante

Anse de mays

Au matin du 7ème jour, vous quitterez votre logement à Grande-Terre avec vos bagages pour prendre la direction de Marie-Galante.

Impossible de faire un article sur comment visiter la Guadeloupe en 15 jours sans évoquer ses îles dépendances, et notamment Marie-Galante.

Pour profiter pleinement de Marie-Galante, on vous conseille d’y rester au minimum deux jours et une nuit. La grande Galette, c’est notre coup de cœur ! On adore son ambiance si paisible, son calme ambiant et son cadre idyllique.

Retrouvez toutes les infos : comment y aller, comment s’y déplacer et où loger, dans notre article pour visiter Marie-Galante.

Que faire à Marie-Galante ?

  • De magnifiques plages
  • Distilleries
  • Habitations Murat et Roussel Trianon
  • Gueule Grand Gouffre

Les belles plages

Selon nous, c’est à Marie-Galante que se trouvent les plus belles plages de Guadeloupe.

  • Anse Mays
  • Anse Canot
  • Anse Moustique
anse canot
Anse Canot
Anse de mays
Anse Mays

Ces plages sont sublimes. L’eau y est d’un bleu intense et le sable est si blanc ! C’est vraiment un décor paradisiaque. L’image que l’on se fait d’une plage des Caraïbes.

anse mays

Les distilleries

Historiquement, Marie-Galante est une terre de canne à sucre. C’est donc tout naturellement que les rhums de Marie-Galante sont reconnus comme faisant partie des meilleurs rhums agricoles au monde. 

Il ne reste plus que 3 distilleries, leur visite vaut le détour, c’est très intéressant :

  • La distillerie Poisson : rhum du Père Labat
  • La distillerie Bielle
  • La distillerie Bellevue

Ces distilleries produisent des rhums agricoles de haute qualité. Vous pourrez y déguster différentes variétés de rhum et en apprendre davantage sur les processus de fabrication.

distillerie bielle marie galante

L’habitation Murat et Russel Trianon

Comme évoqué plus haut, Marie-Galante est une terre de canne à sucre. Par le passé, elle était donc une terre d’exploitation sucrière qui exploitait de nombreux esclaves.

Pour retracer cette époque sombre, 2 anciennes habitations sucrières ont été transformées en écomusée:

  • L’habitation Murat
  • L’habitation Russel Trianon
habitation Murat marie galante
habitation roussel trianon marie galante

Cette histoire y est très ancrée et il est nécessaire de s’y intéresser.

J’en profite également pour parler du mémorial ACTe à Pointe-à-Pitre qui est le musée dédié à l’histoire colonial, de la traite et de l’esclavage. Une visite bouleversante mais nécessaire.

Gueule grand gouffre

Gueule grand gouffre marie galante

Une création de la nature très impressionnante. Une grotte marine dont le toit s’est écroulé laissant alors apercevoir le fond de cette grotte et de la mer depuis son sommet. C’est vraiment un lieu époustouflant.

À votre retour en Guadeloupe, récupérez votre dernier logement du séjour à Basse-terre (Vers Bouillante, pointe noire ou Vieux Habitant par exemple). 

Jour 9 : Saut d’Acomat et Bouillante

Après la Grande-terre, nous allons vous faire découvrir Basse-Terre. L’île de Basse-Terre, avec ses cascades et rivières et sa végétation luxuriante, est une étape incontournable de votre voyage pour visiter la Guadeloupe en 15 jours. Ce sont aussi ses reliefs dominés par la soufrière, mais également ses nombreuses plages de sable noir ou doré. Basse-Terre est un coin de Guadeloupe que nous adorons pour son côté nature.

On commence la découverte par la côte Ouest (côte sous le vent).

Que faire près de Bouillante ? 

  • Cascade Saut d’Acomat
  • Demi-journée Kayak aux ilets Pigeons ou baptême de plongée
  • Plage de Malendure
  • Bain chaud de Bouillante

Le saut d’Acomat à Pointe-Noire

cascade et bassin du saut d'acomat à pointe noire

Première cascade de cet itinéraire. Cette chute est assez facilement accessible en 10/15 minutes environ depuis le parking. Il faudra descendre le long des roches. Soyez prudent, ça glisse et surtout évitez les tongs.

Arrivé en bas, vous découvrirez une jolie cascade et son immense bassin bleu Idéal pour se baigner et se rafraîchir.

Attention, les sauts sont interdits et il est vivement déconseillé de nager près de la chute d’eau.

Demi-journée Kayak aux ilets Pigeons ou baptême de plongée

Après cette pause fraîcheur, direction la plage de Malendure pour accéder aux îlets pigeons et à la réserve Cousteau. Pour observer les fonds marins exceptionnels de cette réserve naturelle, deux choix s’offrent à vous :

  • S’y rendre en kayak durant 3/4h : comptez 20 minutes de traversée depuis la plage pour accéder aux îlet pigeons et une session snorkeling que vous n’êtes pas prêt d’oublier.
  • Baptême de plongée en bouteille : la réserve Cousteau est l’endroit idéal pour le faire. Encadré par un moniteur, vous découvrirez l’expérience de plonger en bouteille dans un cadre exceptionnel (réserve Cousteau protégée).

Plage du petit Malendure

Tortue malendure

Cette plage de sable noir est l’endroit idéal pour nager avec les tortues. 

Elles se situent généralement à quelques dizaines de mètres du bord, près des herbiers. C’est toujours une expérience incroyable de nager avec elles.

Attention :

  • Ne surtout pas toucher aux tortues sous peine de nuire à leur santé
  • Ne pas nager trop près d’elles
  • Plus largement retenez que dans l’eau, on ne touche à rien

Bains chauds de Bouillante

Pour achever cette journée, quoi de mieux que d’aller prendre un bain dans une eau chauffée par la géothermie de l’île ?

source d'eau chaude bouillante

Sur ce spot, les eaux de la source chaude de Bouillante, se déversent dans la mer réchauffant ainsi les eaux aux alentours. C’est très agréable.

Avec un bon timing, vous y serez peut-être pour le sunset ! 

Jour 10 : La Soufrière + Bologne

On continue la découverte de Basse-terre avec deux icônes de cette partie de l’île : le volcan de la soufrière (le plus haut sommet de petites Antilles) et le Rhum Bologne (emblématique de basse-terre)

Ascension de la Soufrière

la soufrière guadeloupe

Comment faire un itinéraire pour visiter la Guadeloupe en 15 jours sans évoquer la vieille dame ? Située à Saint-Claude, la Soufrière est un volcan actif iconique de Guadeloupe. Son ascension jusqu’à son sommet la découverte, vous transportera sur le toit des petites Antilles et vous offrira (si la météo le veut bien) une vue époustouflante sur tout l’archipel et au-delà.

Pour vous y rendre, il faudra prendre le départ au parking des bains jaunes.

  • Type : 
    • Boucle (en faisant le tour par le Chemin des Dames puis col de l’échelle) 
    • Aller-retour (via le Chemin des Dames)
  • Distance A-R : 6 km
  • Dénivelé : 500 mètres
  • Temps : 3 h aller-retour en moyenne
  • Difficulté : moyen

La randonnée n’est pas difficile en soi et est même plutôt agréable, seul le dénivelé peut être une difficulté pour certaines personnes. 

La fin de la marche est assez escarpée dans la roche. Le parcours est bien balisé dans l’ensemble. Tout au long de la randonnée, le sentier offre des panoramas éblouissants.

Ceci est l’option randonnée en autonomie qui ne vous permettra pas d’accéder aux cratères de près en raison des fumerolles et des gaz toxiques.

Cependant, il est possible de faire l’ascension avec un guide qui vous permettra d’accéder aux cratères en toute sécurité (masques).

la soufrière

ll faut compter un peu sur la chance pour avoir le sommet parfaitement dégagé par la météo. On dit que la soufrière n’est dégagée seulement que quelques jours par an, alors vous êtes un peu chanceux.

La distillerie Bologne

distillerie bologne

Située à Saint-Claude, dans les contrebas de la soufrière, se trouve la distillerie Bologne. Une véritable institution à Basse-Terre.

Cette visite guidée est vraiment très intéressante on y découvre la fabrication de rhum de A à Z: de la culture de la canne à la mise en bouteille le tout avec un engagement éco-responsable et zéro déchet, c’est passionnant.

Pensez à réserver votre visite sur leur site. Comptez 7,50€ personnes dégustation comprise. 

Jour 11 : Les Saintes

Les Saintes

Visiter la Guadeloupe en 2 semaines vous permet pouvoir visiter sereinement à la fois Marie-Galante et aussi les Saintes ! Et c’est très bien, car le choix est trop compliqué ça faire entre ses deux îles.

À l’inverse de Marie-Galante qui, historiquement, s’est surtout tournée vers la culture de la canne, l’archipel des Saintes et son village de pêcheurs s’est tourné vers la mer.

Le Saintes et plus particulièrement son île principale, Terre-de-Haut est une étape incontournable pour visiter la Guadeloupe en 15 jours.

Il est plus simple de visiter les Saintes à la journée (Terre-de-Haut). Vous trouverez tous les détails pratiques dans notre article visiter les Saintes : comment aller aux Saintes, que voir, comment se déplacer, etc.

Que faire aux Saintes ?

  • Ascension du Chameau : une vue de dingue sur l’une des plus belles baies du monde
  • Farniente et snorkeling à la plage du pain de sucre
  • Manger un tourment d’amour : pâtisserie typique Saintoise
  • Se balader dans les ruelles colorées dans le centre. 
Plage du pain de sucre les Santes
tourment d'amour des saintes
Bourg de terre-de-haut

Jour 12 : Cascade Bis ou Tambour et Village de Deshaies

Pour cette nouvelle journée à Basse-Terre, on découvre une autre partie de l’île avec de belles cascades et le village de Deshaies que nous aimons particulièrement. Les cascades de Guadeloupe, sont des joyaux naturels incontournables à explorer pour visiter la Guadeloupe en 15 jours.

Au programme :

  • Route de la traversée et Cascade aux écrevisses
  • Cascade Bis ou Cascade Tambour (au choix)
  • Jardin Botanique de Deshaies
  • Plage de Grande Anse et Village de Deshaies

Route de la traversée et cascade aux écrevisses

Cascade aux écrevisses

En venant de la côte sous le vent, prenez la direction de la route de la traversée et découvrez l’intérieur luxuriant de Basse-Terre. Cette route traverse le parc national de Guadeloupe. Vous verrez une végétation tropicale dense.

À quelques kilomètres de la sortie de la route de la traversée, vous passerez devant la cascade aux écrevisses. 

Vous pouvez vous y arrêter quelques instants, mais ne pas vous y attarder, elle est très fréquentée du fait de son accessibilité et les autres sont bien plus intéressantes.

Cascade bis ou Cascade Tambour

Pour la suite, vous pouvez choisir quelle cascade vous souhaitez faire et/ou de votre aisance. Bien que différentes, elles sont toutes les deux vraiment très belles.

cascade de bis
Cascade de Bis
cascade tambour
Cascade Tambour
  • La Cascade Bis : une petite cascade très charmante aux eaux bleutées dans son écrin luxuriant. Elle est assez facile d’accès et rapide. Il y a seulement une seule difficulté vers la fin, ou il faudra descendre une pente très abrupte en s’aidant de marche dans la terre, des racines et de cordes installées sur place (rien d’insurmontable). Plus d’information pour aller à la cascade bis.
  • La Cascade tambour : peu connue des touristes, Tambour est une superbe cascade assez impressionnante de par son aspect enclavé et son immense bassin en forme de cuve. Un moment parfait de calme en pleine nature. La marche d’approche est plus longue (1 h environ pour l’aller) et plus technique (parcours dans l’eau la plupart du temps). Il faudra aussi prévoir une trace, car le sentier n’est pas parfaitement balisé. Plus d’infos pour se rendre à la cascade tambour.

Jardin Botanique de Deshaies

oiseaux aux jardin botanique de deshaies

Au nord-Ouest de Basse-terre, se trouve le jardin botanique de Deshaies. Une très belle visite pour découvrir toute la flore locale et tropicale, c’est très beau et très intéressant.

Pour l’anecdote, il s’agit de l’ancienne maison de Coluche.

Cependant, les tarifs sont un peu chers : 17,50 € par adulte et 12 € par enfant.

Plage de Grande Anse et Village de Deshaies.

Grande anse de deshaies

Après cette journée, rien de mieux qu’un peu de farniente. Ne manquez pas la superbe plage de Grande-Anse à Deshaies pour vous détendre. Cette plage est vaste et vraiment sublime, dominée à gauche par son grand morne qui surplombe la plage, ses cocotiers et son sable doré.

Les couchers de soleil y sont magnifiques.

coucher de soleil à Grande anse de deshaies

Attention : les courants peuvent être assez forts.

Puis, vous pouvez profiter de la fin de journée pour vous balader dans les rues du village de Deshaies.

Une bonne adresse à Deshaies pour manger: La Kaz du Douanier dans le bourg. 

Jour 13 : Capesterre-Belle-Eau: les Chutes du Carbet et la Distillerie Longueteau

Pour cette nouvelle journée, on vous emmène à la découverte de Capesterre-Belle-Eau. Une commune du sud-est de Basse-terre célèbre notamment pour les fameuses Chutes du Carbet.

Les Chutes du Carbet (1ère et 2ème)

Les Chutes du Carbet

Comment faire un article pour visiter la Guadeloupe en 15 jours sans évoquer les célèbres chutes du Carbet. L’un des lieux touristiques les plus visités en Guadeloupe. Assurément un incontournable.

Les chutes du Carbet sont toutes deux accessibles depuis un seul et même endroit : l’accueil des chutes du carbet.

Pour accéder aux chutes, il faudra vous acquitter d’un droit de passage de 5,15 € par adulte et 3,10 € par enfant (des pass famille sont proposés à 7,20€). Ce prix vous donne le droit de visiter la 1ère et/ou la 2ème chute du carbet.

Il existe une 3ème chute, mais qui n’est plus accessible depuis l’accueil.

  • La première chute du Carbet : randonnée la plus longue et la plus technique. Environ 1 h 30 de marche pour y accéder avec un dénivelé assez important. Le chemin est très bien balisé et constitué d’escaliers. Arrivé à la chute, un seul passage technique où il faudra monter à l’aide d’une corde, rien de difficile.
    La chute est impressionnante et est la plus haute chute de Guadeloupe connue à ce jour. Le bassin ne permet pas la baignade cependant. Idéalement, elle est à faire un jour de beau temps pour avoir le haut de la cascade découverte.
  • La deuxième chute du Carbet : randonnée beaucoup plus courte et accessible. Environ 15 minutes depuis l’accueil sur un parcours très bien balisé. Cependant, l’accès au bassin est interdit, il faudra se contenter d’observer la chute depuis la passerelle d’observation.
La première chute du carbet
Première chute du Carbet
Deuxième chute du carbet
Deuxième chute du Carbet

Il est possible de voir les deux puisque la 2ème chute se trouve sur la route pour aller à la 1ère chute du Carbet.

La distillerie Longueteau

Visite de la distillerie Longueteau
visite de distillerie

Après votre sortie nature aux chutes du Carbet, on vous recommande de visiter une nouvelle distillerie : la Distillerie Longueteau située dans les contrebas de Capesterre-Belle-Eau. C’est notre préférée en Guadeloupe.

Le domaine est sublime, le rhum est excellent et les professionnels sont tous passionnés et passionnés. La visite guidée est vraiment très enrichissante.

Pensez à réserver votre visite sur le site. Comptez 8 € par adulte (dégustation comprise).

L’allée Dumanoir

Tout près de la Distillerie Longueteau, toujours à Capesterre-belle-eau, se trouve la route la plus célèbre de Guadeloupe.

L’allée Dumanoir est connue pour être une route très photogénique avec sa longue ligne droite et ses 400 cocotiers disposés symétriquement de part et d’autre de la route.

Une halte s’impose pour une petite photo souvenir.

Allée Dumanoir Guadeloupe

La brasserie Lekouz

Et enfin, pour achever cette belle journée, on vous recommande d’aller prendre un verre à la Brasserie Lekouz à Goyave.

C’est un lieu que nous adorons. Le cadre est vraiment sympa, leur bière est très bonne avec différents arômes. Et souvent, il y a des food truck et des soirées spéciales.

Brasserie Lekouz à Goyave

Dans le même esprit, il y a aussi la brasserie “les bières de la Lézarde” à Petit-Bourg. Un endroit très sympa. 

Jour 14 : Excursion dans le grand cul de sac marin

ilet caret dans le grand cul de sac marin

Pour cette dernière vraie journée du voyage de deux semaines en Guadeloupe, on vous recommande de terminer votre périple séjour par une journée de détente dans le grand-cul-de-sac marin, la cerise sur le gâteau de l’itinéraire pour visiter la Guadeloupe en 15 jours.

Le grand cul de sac marin est une baie située entre le Nord de Basse Terre et le Nord de Grande Terre, fermée au nord par la barrière de Corail.

Ce lagon est géré par le parc national de Guadeloupe et il regorge de faune et de flore exceptionnelles qu’il est possible de découvrir.

Vous allez en prendre plein les yeux !

Comment se rendre dans le Grand-cul-de-sac-marin ?

  • Par ses propres moyens : en louant un bateau (avec ou sans permis) depuis Sainte-Rose et en découvrant en autonomie.
  • Avec une excursion : ce qui ne semble le plus enrichissant pour découvrir les explications des équipes passionnées. Comptez environ 100 € par personne. On vous conseille Catabanana, ils sont vraiment super !

Que voir et que faire dans le Grand-cul-de-sac-marin ?

  • Dans cette baie protégée et dans le lagon, il y a plein de choses à voir et à faire.
  • Découvrir des îlets inhabités comme l’îlet caret ou l’ilet biche
  • Découvrir la mangrove et son rôle si important pour la Guadeloupe
  • Découvrir la barrière de corail, pour une session snorkeling inoubliable et pour apprendre en quoi elle est essentielle.
  • Voir des lieux étonnants comme : la piscine, l’épave,
  • Plus largement découvrir le lagon comme véritable nurserie pour plein d’espèces en tout genre.

Jour 15 : Départ de Pointe-à-Pitre

Ce dernier jour sera consacré au départ. Rien de particulier ne sera organisé. Cependant, avant de rejoindre l’aéroport de Pointe-à-Pitre pour prendre votre avion, vous pouvez tout à fait en profiter pour :

  • Faire quelques achats de dernière minute (du rhum par exemple haha)
  • Faire une ultime session plage

Autres choses à faire en Guadeloupe durant votre séjour de 2 semaines

Il est évident que même si deux semaines pour visiter la Guadeloupe, c’est confortable, il est impossible de tout faire. Il reste plein d’autres pépites à découvrir, comme par exemple :

  • D’autres belles cascades et rivières
  • D’autres sublimes plages
  • D’autres randonnées
  • D’autres activités : parapente, canyoning, etc.
  • D’autres excursions : observation cétacés, désirade etc.

Retrouvez d’autres inspirations pour savoir quoi faire en Guadeloupe dans notre article dédié. Ce sera alors l’occasion d’y retourner pour un nouveau séjour. 

Si votre séjour est plus court, consultez notre article pour visiter la Guadeloupe en 10 jours.

Réponses à vos questions :

Quand partir en Guadeloupe ?

C’est une question qui revient souvent. Il faut savoir qu’il n’y a pas vraiment de mauvaises périodes pour visiter la Guadeloupe. Sauf, peut-être en Août et septembre qui sont les mois les moins favorables avec la présence d’ondes tropicales fréquentes (risque accrue de pluie) de tempête tropicale et de cyclone.

Il faut aussi savoir que les mois les plus chers sont décembre/janvier (haute saison) puis les vacances d’été.

Selon nous, la meilleure période pour partir en Guadeloupe est de mars à juin. C’est durant cette période que vous rencontrez une fréquentation moindre, une météo favorable et des prix en moyenne plus accessibles.

Plus d’infos pour savoir quand partir en Guadeloupe.

Où loger en Guadeloupe pour 2 semaines ?

Pour cet itinéraire pour visiter la guadeloupe en 15 jours, on vous conseille grandement d’avoir plusieurs endroits ou dormir afin de maximiser vos visites durant votre séjour :

  • Hébergement 1 à Grande-Terre vers Sainte-Anne et Le Gosier : du Jour 1 au Jour 7 (6 nuits)
  • Hébergement 2 à Marie-Galante vers Saint-Louis ou Grand-Bourg : du jour 7 au Jour 8 (1 nuit)
  • Hébergement 3 à Basse-terre vers Bouillante, Vieux-Habitants : du jour 8 au Jour 15 (7 nuits)

Plus d’informations pour savoir où loger en guadeloupe.

Comment se déplacer en Guadeloupe ?

En Guadeloupe, la voiture est indispensable pour vos déplacements. Sans elle, vous perdrez trop de temps dans les transports en communs (mal assurés) et surtout, vous n’aurez pas accès à tous les lieux (mal desservis).

On vous conseille de louer votre voiture avec Locas.gp. Les prix sont concurrentiels et le service client de ce loueur est au top.

Quel budget pour 15 jours en Guadeloupe ?

Pour 2 semaines en Guadeloupe, il faut compter environ 3 500 euros pour 2 personnes tout compris (vol, voiture, hébergement, alimentation et activités). Évidemment, ce prix est très variable en fonction de vos envies et habitudes de voyage et de la période choisie.

À titre d’exemple :

  • ✈️ Vol A-R depuis Paris : en moyenne entre 500 € et 800 € par personne le billet A/R en fonction de la période.
  • 🏠 Hébergement (14 nuits) : de 400 € à 800 € en moyenne pour un Airbnb (très variable en fonction de vos habitudes de séjour)
  • 🚗 Location de la voiture : 400 € en moyenne (variable en fonction de l’agence, du véhicule et de la période) 
  • 🍽️ Alimentation : environ 500 € pour 2 (courses, quelques restaurants, repas sur le pouce)
  • 🤿 Sorties et excursions : environ 500 € par personne (très variable en fonction de vos envies et des sorties et activités choisies).

Soit au total entre 3 300 € à 4 300 € par personne pour un séjour tout compris durant 15 jours.


On espère que vous avez apprécié ce circuit de 2 semaines et qu’il vous servira lors de votre séjour pour visiter la Guadeloupe. N’hésitez pas à nous laisser un commentaire et à nous rejoindre sur Instagram pour plus de contenu voyage.